Chronique que choisir : l’assurance scolaire en question

Chronique Que Choisir Société

Parmi les rituels de la rentrée, beaucoup se demandent chaque année si l’assurance scolaire est utile, obligatoire, ou supplémentaire. Il n’est généralement pas nécessaire de la souscrire en plus de la multirisque habitation, mais elle ne coûte pas cher du tout.

CHRONIQUE QUE CHOISIR_ASSURANCE SCOLAIRE EN QUESTION_01092020

L’assurance scolaire n’est pas obligatoire, comme le rappelle le Ministère dans ses circulaires. Une attestation d’assurance est réclamée par l’école pour certaines activités, et celle de la multirisque habitation suffit, normalement. Il faut que l’enfant soit assuré pour sa responsabilité civile (les dommages qu’il peut causer aux autres). Aucune assurance spéciale n’est demandée pour l’inscription de l’enfant dans l’établissement, ni pour sa participation aux activités scolaires obligatoires.

En revanche, il faut une couverture d’assurance pour les activités extrascolaires, comme les excursions, mais aussi pour la cantine. Il arrive aussi que les établissements proposent une assurance de groupe pour une sortie organisée : c’est une bonne solution, car le coût est faible, et compris dans l’inscription à l’activité. L’assurance scolaire ne coûte pas cher (environ 10 € par an), ce qui fait que la question de sa souscription n’est pas un problème majeur.

Elle inclut une garantie “accidents de la vie”, plutôt intéressante, car elle ne comporte pas de franchise, comme dans les contrats classiques pour la même garantie. Cette assurance, lorsqu’elle est proposée par les associations de parents d’élèves, n’est pas plus intéressante que l’option équivalente dans la plupart des contrats de multirisque habitation.

Partagez cet article

  • 0%