Chaussons aux fruits et au chocolat

2 min read

Aujourd’hui : atelier des petits, ils sont déjà coiffés de leurs toques et sanglés dans leur beaux tabliers. Top départ pour réaliser un goûter gourmand. Notre thème aujourd’hui, confection de chaussons aux fruits et au chocolat.

Préparation 20 minutes
Cuisson 15 minutes

Pour 4 chaussons, il vous faudra :
1 pâte feuilletée
60 gr de chocolat au lait
1 banane
1 orange
1 poire
1 jaune d’oeuf
1 cuillère à soupe de pralin

Préchauffez le four à 220° thermostat 7/8

1ère étape, le plus jeune des commis pèle la banane et la coupe en petits morceaux, deux autres plus grands se chargent de peler la poire et l’orange. Pas de blessés ? Tant mieux ! On coupe la poire et les quartiers d’orange en dés.

2ème étape, notre marmiton junior se charge de couper les carrés de chocolat au lait, (souvenez vous 60 gr), puis hop dans le mixer. ZOU ZOU on appuie juste trois fois sur le bouton. Chouette, les carrés sont transformés en petits morceaux de chocolat (attention pas en poudre, même si c’est amusant d’appuyer sur le bouton, on arrête à temps !).

Opération découpe, la pâte feuilletée est étalée, toujours sur son papier sulfurisé, chacun va, à l’aide d’un bol ou d’un grand verre, faire une empreinte. Tour à tour on appuie fort. Attention on serre bien les découpes pour éviter le gâchis de pâte. Chacun dépose son rond sur une feuille de papier sulfurisé sur la plaque du four.

Sur une moitié du rond, chaque marmiton dépose les fruits et le chocolat. Ne faites pas un gros tas, il faut pouvoir refermer la pâte. Hop c’est fait ? Avec une fourchette, les apprentis cuisiniers appuient bien sur les bords du chausson. ça fait un joli dessin et le chausson est bien soudé.

Maman a cassé un oeuf pour récupérer le jaune ? Un pinceau et en avant, on peint chaque chausson. Pour qu’il soit le plus beau des plus beau, un peu de poudre de pralin par dessus. C’est terminé !

Maman se charge, sécurité oblige, de glisser ces gourmandises dans la partie basse du four préchauffé à 220°. Pendant 15 minutes, les mains derrière le dos, regardez si vous le pouvez, les chaussons vont gonfler et devenir tout dorés, c’est magique. Hum ça sent bon ! A la sortie du four, un peu de patience pour ne pas se bruler la langue. Une fois tièdes ou froids, on les dévore, «  maman c’est super super bon » et mercredi prochain on fait quoi ? Ah surprise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :