Fondue de poireaux aux champignons

2 min read

La journée a été dure et fatigante, vous êtes épuisée et n’avez aucune envie de cuisiner. Il y a quand même des appétits féroces à la maison, allez, réalisez avec moi un plat unique, facile et délicieux, une fondue de poireaux aux champignons.

Préparation : 15 minutes
Cuisson : 15 minutes

Pour régaler 6 affamés, il vous faudra :
3 gros poireaux
4 grosses pommes de terre
4 gros champignons de Paris
125 gr de lardons fumés
1 bouillon Kub
Huile
Sel, poivre

Attachez votre tablier, on démarre ! Plus vite vous aurez mis votre plat en route plus vite vous vous reposerez.

Lavez et coupez vos poireaux (entaillez-les d’abord en 4 dans le sens de la longueur, détaillez-les ensuite en rondelles très fines).

Zip, zip, épluchez 4 pommes de terre et coupez-les en petits morceaux, on passe maintenant aux champignons, essuyez-les et clac, clac même sort que pour les pommes de terre, on les tranche en lamelles fines.

2 cuillérées d’huile dans le fond de votre poêle à chauffer et hop, versez les poireaux. Laissez-les cuire 3 à 4 minutes à feu moyen, remuez de temps en temps  avec une cuillère en bois. Ils se colorent un peu ? Rajoutez les morceaux de pommes de terre, les lamelles de champignons et 125 gr de lardons fumés. Continuez la cuisson en remuant constamment pour que rien n’attache. Lorsque vous voyez que ça accroche, versez un verre d’eau dans la poêle et émiettez un dés de bouillon Kub. Remuez, couvrez et laissez cuire à feu doux pendant 10 /12 minutes. Surveillez  quand même un peu pendant que vous faites réciter les leçons du dernier ou si  vous griffonnez votre sudoku ! Goûtez, un peu de poivre, une pincée de sel mais pas trop car les lardons sont déjà salés…  C’est prêt, l’opération séduction des poireaux est entamée auprès de la jeune classe.  Mais je vous le promets, tout le monde va se régaler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :