Vous avez remarqué, le printemps arrive, on aurait presque envie de déjeuner dehors, on prend enfin son temps. On savoure les premiers rayons de soleil qui chauffent, les camélias en fleurs et mon gaspacho de betteraves…

Préparation : 10 minutes seulement…

Pour 4 personnes, il vous faudra :
1 sachet de 3-4 petites betteraves sous vide
1 échalote
1 petite gousse d’ail
4 yaourts à la grecque ou 500 gr de fromage blanc
cumin, sel, poivre
vinaigre balsamique 

Coupez les betteraves en morceaux. Mixez-les ensuite dans un blender de préférence, avec l’échalote, l’ail et les 4 yaourts à la grecque.

Assaisonnez avec une pincée de cumin ou plus, selon votre goût, sel, poivre et quelques gouttes de vinaigre, voilà c’est prêt…

Réservez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Si vous manquez de place, transvasez votre gaspacho dans une bouteille type bouteille d’eau minérale, ce sera plus facile ensuite si vous voulez servir votre gaspacho en verrines pour l’apéritif.

Si vous le destinez à une entrée, versez le dans des petites coupelles et saupoudrez de ciboulette ou d’aneth. Autre version de décoration, juste au moment de servir, une cuillère à café d’œuf de lump.

La version avec du fromage blanc est plus épaisse, si vous le désirez plus onctueux et léger, réalisez cette recette avec des yaourts à la grecque ou fjord.

Savez vous qu’il existe trois variétés de betteraves, la betterave blanche utilisée pour la fabrication de sucre, la betterave fourragère utilisée pour l’alimentation du bétail et la betterave rouge… C’est celle que nous cuisinons. En suisse comme en Savoie, si vous commandez au restaurant une salade de carotte rouge… vous verrez arriver une salade de betteraves.

Et si vous organisiez un déjeuner rouge, gaspacho de betteraves, plat de viande et une purée de pommes de terre teintée avec du jus de betteraves, idem pour votre assaisonnement de salade, glace à la fraise, jouez le jeu y compris dans la décoration, serviette en papier, nappe etc.,

 Une chose est sure, vos convives seront ravis et ne verront pas rouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :