Porte plume avec Pascal Bouchard

l’invité de porte Plume est cette semaine : Pascal Bouchard,
Maître-verrier agréé Fondation du Patrimoine.
Actuellement, Pascal Bouchard travaille sur un projet important à l’église du Gros-Caillou, rue Saint-Dominique, à Paris. « J’y remonte une tonne de dalles de verre pour refaire trois verrières de 4 m de haut sur 1,60 m de large, depuis janvier jusqu’à mai. Ensuite, en juillet ou en septembre, j’y installerai 7 puits de lumière de 2 m de diamètre chacun ». Un crayon graveur Le maître verrier vient également de lancer un nouveau concept de location de vitraux pour créer des ambiances éphémères : soirées, convalescence (la chromothérapie, une relaxation par la couleur, une énergie douce à dose homéopathique). « Une fois le vitrail posé ou accroché, on a le choix entre la lumière naturelle ou une lumière artificielle pour un tableau lumineux dans un coffrage avec des Leds ». Vitrail traditionnel bien sûr, mais également contemporain, Pascal Bouchard se lance dans les vitraux monochromes (verre gravé à partir de verre à vitre ou miroir avec une base métal, zinc, acier ou miroir dépoli). « Autre nouveauté dans le matériel de travail, l’utilisation d’un crayon pneumatique (un marteau-piqueur de la taille d’un crayon) qui permet de graver en profondeur du verre très épais pour donner du relief, explique Pascal Bouchard. C’est une technique du Moyen Âge avec un outil du XXIe siècle : la pointe en carbure de tungstène (10 000 vibrations/minute) remplace la pointe en silex ». Son atelier de vitrail, est ouvert de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h, 18, avenue Monchicourt, La Baule. Entrée libre. Rensignez vous au 06 73 73 14 41

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :