Balade en francophonie : Boris Vian, l’immortel aventurier de la chanson

1 min read

1/5 “Arthur ou t’as mis le corps” Serge Reggiani
“Chasse a l’homme” Msses Satchmo

2/5 “Blouse du dentiste”Henri Salvador
“la tiritera del progresso” Cuartetto Vian

3/5 “L’Ame Slave” Rona Hartner
“Le tango interminable des perceurs de coffres forts”
Les Frères Jacques

4/5 “La complainte de Mackie” Laura Fygi
“Celui qui tiens le monde” Diane Tell

5/5 “Le déserteur” Ferhat
“On n’est pas la pour ce faire la gueule” Boris Vian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :