Fleur de sel : Pourquoi participer à la ‘’Saison de la Création’’ ?

5 min read

Pourquoi participer à la ‘’Saison de la Création’’

Pourquoi participer à la ‘’Saison de la Création’’ ?

De septembre à octobre de chaque année, les communautés chrétiennes célèbrent la saison de la Création en priant et en agissant ensemble pour protéger notre maison commune. Cette année, dans une lettre datée du 18 juin 2019, le dicastère pour le service du développement humain intégral encourage les pasteurs à célébrer la saison de la Création, et invite les communautés catholiques à intégrer des initiatives pour la protection de la création dans la liturgie, former des comités pour promouvoir l’écologie intégrale, ou prendre part à des activités de plaidoyer.

Parmi toutes les propositions qui nous sont faites pendant l’année liturgique, pourquoi célébrer en plus ce temps spécifique pour la Création ?

Comment est née la Saison de la Création ?

Souvenons-nous : jusqu’à la parution de l’encyclique Laudato si’, le christianisme était largement considéré comme responsable de la dégradation de notre environnement, à cause d’une lecture un peu rapide de certains passages de la Genèse. Et la protection de l’environnement n’était pas un terrain d’engagement prioritaire des chrétiens. Pourtant, dès le début des années 1970, le Magistère catholique a commencé à alerter sur les atteintes à la Création. A la même période, les communautés chrétiennes du Nord de l’Europe prennent conscience de ces problèmes, conduisant à une prise de conscience généralisée pour les problèmes d’environnement à l’occasion du Rassemblement œcuménique européen de Bâle de 1989, réuni autour de la trilogie « paix, justice et sauvegarde de la Création ». Il faut cependant attendre le 2e Rassemblement œcuménique européen de Graz, en 1997 pour voir adopté une recommandation concernant « la célébration d’une fête commune de la Création ». La Charte œcuménique, élaborée à Strasbourg en 2001 en vue d’une collaboration croissante entre les Eglises d’Europe, recommande, elle : « d’instituer une journée œcuménique de prière pour la sauvegarde de la Création dans les Eglises européennes ». Mais c’est lors du 3e Rassemblement œcuménique européen, tenu à Sibiu en Roumanie, en 2007 qu’a été officiellement décidé de proposer aux Eglises d’Europe, d’instituer un Temps de la Création, qui s’échelonnerait entre le 1er septembre et le 4 octobre de chaque année.

Entre le 1er septembre et le 4 octobre : pourquoi ces dates ?

La Saison de la Création est donc une démarche œcuménique. Les dates retenues ont un sens pour chacune de nos églises.

Le 1er septembre est le début de l’année liturgique dans le monde orthodoxe. Dans son message de Noël de 1988, le patriarche œcuménique de Constantinople Dimitrios 1er, s’adressant au monde orthodoxe, instituait une Journée de la Création le 1er septembre de chaque année. Ce jour rappelle en particulier l’œuvre de Dieu dans la création du monde.

En 2002, son successeur, Bartholomeos 1er lance un appel aux chrétiens du monde entier pour qu’ils se joignent à cette initiative. En 2015, le pape François propose que ce 1er septembre devienne pour les catholiques une Journée mondiale de prière pour la Sauvegarde de la Création. Cette journée de prière « offrira à chacun des croyants et aux communautés la précieuse opportunité de renouveler leur adhésion personnelle à leur vocation de gardiens de la création, en rendant grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’Il a confiée à nos soins et en invoquant son aide pour la protection de la création et sa miséricorde pour les péchés commis contre le monde dans lequel nous vivons » écrit le Saint-Père.

Quant au 4 octobre, c’est la fête du patron des écologistes, Saint François d’Assise, choisi par Jean-Paul II en 1979.

Comment célébrer aujourd’hui la Saison de la Création ?

Même si elle n’est pas encore bien repérée dans toutes nos paroisses, la Saison de la Création est intensément vécue dans un nombre croissant de pays d’Europe, et, en France, dans un nombre croissant de diocèses. Le thème de la célébration de la saison de la Création de cette année est « le réseau de la vie ». Nous, catholiques, nous nous unissons aux autres membres de la famille chrétienne pour protéger toutes les créatures du merveilleux réseau complexe de la création de Dieu. Pendant le mois que dure la Saison de la Création, les chrétiens des six continents œuvrent pour mettre Laudato Si’ en pratique. Ils participent en communauté aux événements pour approfondir leur amour pour le Créateur, pour la création, et pour leurs semblables. Chaque communauté organise ses propres événements qui peuvent consister en un temps de prière, une Eucharistie dont les différentes parties sont adaptées au thème de l’environnement, une soirée d’information, un week-end d’étude et de célébration sur un thème actuel ou d’intérêt local. C’est aussi l’occasion de participer, avec d’autres, à des actions concrètes, ou bien encore de lancer ou relayer des appels à agir pour limiter le réchauffement climatique ou sauvegarder la biodiversité. On pense tout particulièrement en ce moment à l’Amazonie en feux.

Car ce temps de la Création concerne non seulement les chrétiens, mais, dans l’esprit de Laudato si’, toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté.

La Saison de la Création : un temps privilégié pour la conversion écologique

S’il est essentiel pendant ce temps de la Création, de convaincre le chrétien qu’il doit préserver la Création et ses ressources au nom de son baptême, il convient de ne pas se limiter à l’argumentation scientifique, certes essentielle (on le constate avec les conséquences du réchauffement climatique, et les conséquences néfastes du climatoscepticisme !), mais d’insister aussi sur la démarche du cœur : on protège ce que l’on aime. Oui, redécouvrons, sensibilisons à la beauté et la diversité de la Création, surtout par le contact direct avec notre Sœur et Mère la Terre !

Car l’objectif de ce temps, c’est bien évidemment de nous accompagner, personnellement et communautairement, dans notre démarche de conversion écologique. La Saison de la Création, c’est l’occasion de commencer à réviser fondamentalement nos modes de vie, d’expérimenter la sobriété et la frugalité, toujours dans un esprit d’humilité, comme le pape François nous y invite !

Quelques suggestions pour préparer et conduire une célébration pour la Création sont disponibles sur le site Internet de Pax Christi, et un site internet spécifiquement dédié : http://seasonofcreation.org/fr/home-fr/

Alors, du 1er septembre au 4 octobre 2019, participons tous à la Saison de la Création !

Loïc LAÎNE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :