Chronique Que Choisir : pommes emballées, mauvaise idée ?

2 min read

La préoccupation environnementale peut aussi devenir un argument commercial. Le réseau Leclerc est peut-être tombé dans ce piège, avec une initiative discutable. On trouve dans ses rayons de nouvelles  pommes, prétendues “écologiques”, mais dans un emballage inutile et polluant.

12 sept 2019 chronique que choisir pommes emballées mauvaise idée

Les enseignes soignent leur image citoyenne, et la défense de l’environnement est un bon argument, pour vendre par exemple des aliments soi-disant plus “verts”. C’est sans doute ce qu’a voulu faire l’enseigne Leclerc avec sa nouvelle gamme de pommes, vendues sous ses marques distributeur (Repère et Talent), avec une certification sous label “Haute qualité environnementale” (HVE). Cette nouvelle marque de qualité est pilotée par le Ministère de l’agriculture, pour garantir le respect de quatre critères dans la production d’un aliment brut : défense de la biodiversité, recours maîtrisé aux pesticides, aux engrais et à l’irrigation.

Pommes en vrac VS pommes emballées: quel est le mieux ?

Leclerc annonce ainsi une démarche très vertueuse, en proposant des pommes issues de vergers régionaux, sous ce label HVE. Mais ces fruits sont conditionnés en barquettes filmées dans un plastique non recyclable. Pourtant, la production des vergers locaux est le plus souvent offerte aux clients amateurs de pommes sur des étals en vrac. De plus, ce fruit peu fragile n’exige nullement un emballage surdimensionné, qui sera destiné le plus souvent à la poubelle ménagère, faute de tri sélectif pour le bois et le blister. Il est peut-être utile de rappeler au réseau Leclerc et à ses producteurs sous contrat que 90 milliards d’emballages ou suremballages passent au domicile des ménages de France, avant de se retrouver en grande majorité dans la poubelle ordinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :