Chronique Que Choisir : les nuisances sonores

Chronique Que Choisir Société

Faire trop de bruit est punissable. La réglementation s’applique à la musique des brasseries ou salles de spectacles, mais aussi aux livraisons dans les commerces.

4 octobre 2019 Chronique Que choisir Nuisances sonores

Les voisins d’établissements diffusant de la musique amplifiée ont aussi droit à un minimum de tranquillité. La réglementation des nuisances sonores leur impose plusieurs limites : d’abord le volume, ensuite les horaires. Elle concerne les lieux clos comme les espaces ouverts des festivals.

Le responsable de la salle doit aussi avoir réalisé une étude d’impact, avec relevés acoustiques et mesures de limitation des niveaux sonores. La préfecture fixe les horaires d’ouverture et fermeture des débits de boissons de toute nature, dans le département.

Mais la Mairie peut accentuer ces limitations, lorsque les circonstances le justifient, comme l’organisation d’un festival ou la densité d’un quartier urbain. La gestion des livraisons fait aussi l’objet de règles visant à préserver le calme des zones résidentielles. La circulation des poids lourds en ville est normalement exclue en journée, et leur stationnement en ville est strictement subordonné aux nécessités des commerces desservis.

Partagez cet article

  • 0%