Balade en francophonie : Cécile Mclorin Salvant (1/5)

1 min read

Balade en francophonie

Cécile McLorin Salvant commence le piano classique à l’âge de cinq ans, sans avoir de réelle passion pour l’instrument, et le chant choral et lyrique dès huit ans. Elle étudie le droit, et en 2007 passe une audition au conservatoire de musique d’Aix-en-Provence pour entrer dans la classe de chant lyrique ; c’est le professeur de jazz qui la remarque. Elle étudie dans la classe de jazz de Jean-François Bonnel (piano et chant) et dans la classe de Laure Florentin (chant lyrique et baroque).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :