Chronique Que Choisir: Visale, garantie de loyer

2 min read

Les jeunes salariés qui cherchent un logement ne disposent pas toujours des garanties exigées par les propriétaires, comme le cautionnement des parents. La formule VISALE est alors une solution.

Chronique Que Choisir_La garantie VISALE_14102019

Baptisé Visale pour “Visa pour le logement et l’emploi”, cette formule gratuite pour le locataire garantit le bailleur en cas d’impayés de loyers, pour des locataires un peu démunis, jeunes ou salariés précaires. Ce contrat de cautionnement est gratuit pour le locataire et le bailleur. Il améliore le dossier du candidat locataire dans sa recherche de logement. Le dispositif Visale prend en charge tous les impayés de loyers (charges comprises), quel qu’en soit le motif, au cours des trois premières années de bail. Il couvre aussi le coût de réparation des dégradations constatées en fin de bail. Ainsi, le bailleur dispose d’une véritable garantie contre les risques locatifs.

La formule s’adresse à tous les jeunes jusqu’à 30 ans, salariés ou non. Les plus de 30 ans peuvent aussi en bénéficier, s’ils sont salariés précaires (CDD, intérim, emploi aidé, stage). En cas d’impayés, le locataire, une fois redevenu solvable, devra rembourser à l’organisme Action Logement les sommes réglées pour son compte au bailleur, mais il pourra obtenir un échéancier.

L’inscription à Visale se fait par Internet, sur une plate-forme dédiée (www.visale.fr). Les locataires doivent créer un espace personnel, compléter les informations et télécharger les justificatifs. L’organisme Action Logement délivre ensuite un visa certifié à remettre au futur bailleur. Ce dernier doit à son tour créer son espace personnel, saisir le nom du locataire, le numéro unique figurant sur le visa et les caractéristiques du bail à signer, et valider le contrat de cautionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :