Coquilles saint jacques aux pommes et au curry

2 min read

Aujourd’hui, une recette de gala. Cuisinons des coquilles saint jacques aux pommes et au curry. C’est la saison des coquilles saint jacques, celle des pommes également, donc on a tout bon et on va se régaler, croyez-moi….

Préparation : 15 minutes
Cuisson : 40 minutes

Pour 4 personnes, il vous faudra :

4 pommes golden
3 échalotes
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
20 noix de saint jacques (fraiches, demandez à votre
poissonnier de vous montrer comment les ouvrir)
1 cuillère à soupe de curry
2 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse

 

Le tablier est noué, on y va.

1ère étape, on pèle les pommes. Zou, les pépins sont enlevés, on découpe les 4 pommes en cubes… Au tour maintenant des 3 échalotes, vous les pelez et clic clic, vous les coupez finement.

Mettez une cocotte à chauffer avec 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, hop hop, versez les 3 échalotes ciselées et les cubes des 4 pommes. Laissez cuire 10 minutes à découvert. Pas question de prendre un bouquin car vous n’oubliez pas de remuer de temps en temps avec une cuillère en bois. Hum, ça sent déjà très bon.

Les 10 minutes se sont écoulées, rajoutez la cuillère à soupe de curry, salez et poivrez. Couvrez et laissez mijoter 20 minutes à feu doux. Là, ce n’est pas une simple odeur mais un doux parfum de pommes au curry mélangées aux échalotes. Vous savez déjà que votre plat mijoté va être bon, allez-y, goutez un tout petit peu. Avouez, le paradis culinaire est proche !

 

Ressaisissez-vous et versez les 2 cuillères à soupe de crème fraiche. Mélangez délicatement. Déposez maintenant les 20 noix de saint jacques sur le dessus et salez. Quelques tours de moulin à poivre, couvrez et poursuivez la cuisson 10 minutes à four très très doux.

Si un de vos invités n’a pas fini de boire son verre d’apéritif, soyez ferme. Tant pis ! On passe à table, ce délice ne supporte pas d’attendre… Servez aussitôt accompagné de pâtes fraiches. Et savourez, savourez encore. Plus de conversation possible, c’est trop bon, comme disent les plus jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :