Chronique Que Choisir: assurance, les garanties du crédit sont trop chères

Chronique Que Choisir Société

Les banques imposent leur propre contrat d’assurance pour accorder un prêt immobilier. Le coût est très très supérieur aux offres de marché libre. Heureusement, l’emprunteur peut en changer facilement, après avoir accepté les conditions de la banque pour obtenir son crédit.

Chronique que choisir_assurance garantie de pret trop cheres_07112019

L’assurance emprunteur coûte cher, et elle augmente avec l’application de la taxe spéciale sur les garanties décès, qui en étaient dispensées avant la loi de finances 2019. L’emprunteur n’a souvent pas le choix : il est obligé d’accepter l’assurance de la banque. Il ne faut donc pas résister à la souscription, et signer le contrat pour être sûr d’obtenir le crédit voulu. On observe que peu de clients changent ensuite d’assurance. C’est dommage, car l’économie réalisable est vraiment importante, dans le budget du ménage, et sur la durée. Pour un prêt de 200.000 €, avec un taux d’intérêt à 1,35 % sur 20 ans au Crédit Agricole, un emprunteur peut gagner plus de 7.000 € en charge d’assurance.

Il n’est jamais trop tard pour changer, avec la législation de 2018. Les nouveaux emprunts permettent de remplacer l’assurance à tout moment, pendant les 12 mois qui suivent la signature du crédit. Pour les prêts en cours, même depuis très longtemps, le client peut résilier et substituer l’assurance chaque année, avec deux mois de préavis avant la date anniversaire de la signature du crédit. Le gain obtenu sur le coût de l’assurance varie selon le profil de l’emprunteur et les caractéristiques du prêt. Mais il faut se dire que la comparaison ne coûte rien, et le remplacement d’assurance non plus : la loi n’autorise aucun frais ni pénalité.

Partagez cet article

  • 0%