Chronique Que Choisir : marre du démarchage téléphonique

2 min read

Le démarchage par téléphone continue, malgré BLOCTEL. C’est très agaçant, parfois ruineux. Il existe des moyens pour s’en protéger, mais pas de miracle.

Chronique que choisir_marre du demarchage telephonique_14112019

On trouve dans le commerce des boîtiers pour téléphone fixe, qui bloquent les appels masqués, ou ceux provenant de l’étranger. Certains dispositifs intégrés permettent de n’autoriser que les numéros enregistrés dans le répertoire. Ils peuvent aussi rejeter un numéro qui vient d’appeler, comme on peut le faire avec un mobile.

Les opérateurs proposent également des pare-feux efficaces : ORANGE et SOSH offrent le service “stop secret”, qui oblige tout correspondant en appel masqué à indiquer son nom à haute voix. Une autre parade consiste à laisser faire le répondeur : on verra plus tard si cela vaut la peine. Mais cette pratique n’empêche pas d’être dérangé par la sonnerie, à moins de réduire son volume. Elle ne décourage pas non plus les démarcheurs, qui rappelleront un autre jour.

Changer son numéro de téléphone fixe est aussi une solution radicale. Le changement de numéro peut être facturé, sauf si l’on passe chez un nouvel opérateur, sans réclamer le portage. Mais il faut alors demander à sortir de l’annuaire, ce qu’on appelait autrefois la “liste rouge” : c’est un service gratuit chez tous les opérateurs. En tout cas, s’inscrire à BLOCTEL ne sert pas à grand-chose : ce système ne s’applique pas aux téléopérateurs étrangers, aux organismes humanitaires, ni aux fournisseurs auxquels on a donné son numéro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :