Oranges givrées

2 min read

L’automne est là, avec son cortège de rhumes et d’angines. Beau spectacle que ces visages blafards aux  traits tirés… Comment faire le plein de vitamines et résister à tous ces microbes ?  J’ai la solution…
Un dessert, avec en prime, un air de fête. Allez, aujourd’hui, réalisez et  offrez à votre entourage des oranges givrées.

Préparation : 20 minutes
Congélation : 4 h

Pour  4 personnes, il vous faudra :

5 oranges (attention prenez des oranges à jus, bien sucrées type navels par exemple)
100 gr de sucre glace
1 blanc d’œuf

C’est enregistré ? On y va…

Découpez le chapeau des 5 oranges aux 2/ 3. Gardez les couvercles et coupez un peu l’autre coté du fruit, question de stabilité pour la présentation. Retirez la chair à l’intérieur des coques et des chapeaux.

Vous avez noté, je rajoute volontairement une orange par rapport au nombre des convives. Simple précaution : il faut  avoir assez de pulpe pour garnir, à raz bord, les fruits de présentation. Utilisez, si vous en avez, un couteau  à pamplemousse, le tout est d’être habile et d’enlever la chair sans  entamer l’écorce. Une fois évidées, mettez les 4 oranges au congélateur.

Un peu d’histoire pendant que tout ça refroidit… Une fois de plus, c’est de la lointaine Asie que nous proviennent les oranges. Il y en a plusieurs sortes évidemment, les oranges amères qui sont arrivées en Europe au moment des croisades et les oranges douces qui ont été rapportées de chine par les portugais au 16ème siècle. Vive les voyages…
Mais revenons à notre recette.

Mixez la chair des fruits. Mettez le tout dans un sac et placez-le au congélateur au moins 2 heures. Lorsque les morceaux sont congelés, cassez les et mixez-les avec les 100 gr de sucre glace jusqu’à l’obtention d’un granité. Ajoutez alors le blanc d’œuf, mixez à nouveau.

Remplissez les coques d’oranges avec le granité et réservez-les au congélateur pour encore 2 heures. Attention à la stabilité !!! Sinon, ça va couler partout.

Sortez vos fruits 15 minutes avant de les déguster, déposez par-dessus les chapeaux givrés. C’est hyper beau, comme diraient les enfants, hyper facile et hyper délicieux…
Si vous voulez une version plus sophistiquée, rajoutez à votre préparation un jus de citron et un trait d’alcool, au choix et selon vos placards, un trait de cointreau, de grand marnier, de rhum, de kirsch, de toutes les façons, vous vous régalerez avec la satisfaction de prendre des vitamines… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :