Chronique que choisir : les offres d’énergies dites “Linky”

Chronique Que Choisir Société

Le transfert de données personnelles à partir du compteur LINKY est réglementé par la Commission Informatique et Libertés (CNIL), qui a interdit au distributeur ENEDIS de transmettre librement aux fournisseurs. Mais cette règle ne s’applique plus lorsque le client accepte une “offre LINKY”, c’est-à-dire un abonnement personnalisé, en fonction des variations de consommation d’électricité, mesurées par le compteur communicant.

Chronique que choisir_offre linky danger_21012020

Le compteur LINKY lui-même ne permet pas au gestionnaire ENEDIS de transmettre les données de consommations instantanées au fournisseur des clients équipés avec ce compteur, dit intelligent. La nature et la fréquence de ces transmissions sont réglementées par l’autorité de la sécurité informatique, la CNIL. C’est une fois par mois seulement, pour établir la facturation. Mais si le fournisseur fait souscrire à son client un abonnement spécial, dit “offre LINKY”, il faut savoir que cette réglementation ne s’applique plus. Au prétexte d’adapter le tarif aux habitudes du ménage, le fournisseur va obtenir du gestionnaire de réseau ENEDIS un accès direct aux enregistrements du compteur. Sa consommation mesurée presque à la minute est alors connue du fournisseur (EDF, TOTAL ou ENGIE).

En réalité, des clients ont souscrit à ces offres spéciales sans avoir bien compris cette ouverture totale de leurs habitudes de consommation au fournisseur. On leur a vendu la formule comme moins chère, en adaptant au plus juste leurs volumes d’énergie. Ils ont en fait autorisé le fournisseur à consulter les enregistrements de leur compteur LINKY en temps réel. Pourtant, ces offres ne présentent aucun avantage supplémentaire en termes de prix. Pour profiter vraiment du prix le plus bas, il faudrait utiliser ses appareils électriques seulement en fin de semaine (contrat ENGIE “WEEK-END”, ou vivre la nuit (contrat TOTAL “HEURES SUPER CREUSES”). Le coût de ces abonnements est nettement plus élevé que dans les offres ordinaires les mieux placées. Le mieux reste de changer de contrat après consultation d’un vrai comparateur d’énergie, indépendant de tous les fournisseurs, comme celui disponible gratuitement sur QUECHOISIR.ORG.

Partagez cet article

  • 0%