Chronique que choisir : éviter les doublons d’assurance pour le ski

2 min read

Les séjours à la neige coûtent assez cher en trajet, hébergement, et remontées mécaniques. Pour l’assurance en cas d’accident, on peut éviter une double dépense, avec la carte bancaire.

Chronique que choisir_eviter les doublons d assurance au ski_18022020

Payer le matériel ou les remontées avec une carte bancaire permet le plus souvent d’être couvert par une assistance et une assurance, pour les imprévus des sports d’hiver. Il faut bien sûr vérifier le contrat associé à la carte, mais c’est le plus souvent vrai, et pas seulement pour les cartes supérieures.

Les frais d’accident de ski, comme les premiers secours et transport en traîneau, seront pris en charge par l’assurance. Le plus souvent, l’assureur rembourse aussi le matériel et les services non utilisés, comme les skis, les remontées, les cours payés d’avance. Les contrats VISA et MASTERCARD prévoient aussi le remboursement des frais de location de matériel, lorsque l’assuré a cassé ses propres skis.

Les guichets de stations de sport d’hiver proposent toutes la “Carte neige” ou le “Carré neige”, comme une tranquillité absolue. Mais le coût est assez important, alors que les garanties offertes sont vraiment très proches de celles incluses dans les cartes VISA ou MASTERCARD. La différence entre les garanties des cartes bancaires basiques ou supérieures tient le plus souvent aux montants maximum, mais ils ne sont que rarement atteints pour des soins courants, même en cas de fracture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :