Chronique que choisir : masque contre le coronavirus

Chronique Que Choisir Société

L’épidémie de coronavirus inquiète, mais dans des proportions souvent déraisonnables. L’augmentation des commandes de masques chirurgicaux est une des conséquences d’informations erronées, qui ne visent qu’à provoquer la panique.

Chronique que choisir_masque contre le coronavirus inutile_19022020

Certaines pharmacies de grandes villes ont été dévalisées de leur stock de masques chirurgicaux, et les prix de ces produits ont augmenté dans des proportions invraisemblables sur internet. Pourtant, le port d’un masque de protection est totalement inutile pour les personnes non porteuses du virus.  Selon les agences sanitaires françaises et européennes, les essais cliniques réalisés montrent que le masque chirurgical ne protège pas de la contamination par le coronavirus. Des professionnels de santé qui dispensent des soins aux malades ainsi contaminés ne sont pas protégés efficacement par un masque chirurgical. Les modèles de masques plus évolués, avec dispositif de filtration et plus couvrants, n’empêchent pas davantage la contagion.

Ce virus se propage par les mains, le souffle, et les projections de salive, exactement d’ailleurs comme une grippe saisonnière. Le masque chirurgical à lui seul est impuissant pour protéger contre ces contaminations. Il faut donc combiner plusieurs barrières pour se protéger efficacement : Se laver régulièrement les mains. Tousser dans son coude et utiliser des mouchoirs jetables. Rester chez soi jusqu’à disparition des symptômes. Ces précautions s’imposent pour les personnes contaminées. Pour celles qui sont exposées au risque de contamination (proches, personnel soignant), il vaut mieux ajouter le port d’un masque de type chirurgical. Pour les autres, le mieux est de vivre normalement.

Partagez cet article

  • 0%