Chronique que choisir : l’arnaque aux places de spectacle d’occasion

2 min read

Il est difficile de trouver des billets pour les spectacles très recherchés, rapidement complets. Mais il est surtout risqué d’en racheter. C’est une arnaque fréquente, favorisée par l’hystérie de la demande.

Chronique que choisir_l’arnaque aux billets de spectacles revendus_02032020

Le marché parallèle des places de spectacle prolifère avec le nombre de détenteurs de billets qui doivent annuler en raison d’un imprévu, ou qui ont acheté trop de billets sans vérifier la disponibilité de leurs proches. Les organisateurs sont très réticents pour autoriser la revente, et les acheteurs en quête d’un billet alors que le spectacle affiche complet sont prêts à tout pour réaliser leur rêve. Pourtant, les victimes des faux billets de spectacles, achetés  à bas prix ou sur des sites louches, sont systématiquement refoulées à l’entrée.

C’est une mésaventure fréquente avec les mauvais plans, comme les offres sur FACEBOOK, LEBONCOIN, ou VIAGOGO. Le risque sur ces plateformes est très élevé : la plupart des offres correspondent à de faux billets, revendus plusieurs fois. Le pire est de se laisser tenter par une histoire bizarre (l’annulation pour raison d’obsèques, dans 6 mois), ou le prix anormalement bas. Il existe en revanche des filières de revente sécurisées. Les sites PLACEMINUTE et ZEPASS sont les plus connus. Ces revendeurs sont agréés par les organisateurs de spectacles. Ils garantissent la validité du billet, qui est désactivé au nom du précédent titulaire, et régénéré au nom du nouvel acheteur. En outre, ces plateformes interdisent les prix majorés : la revente doit se faire sans supplément par rapport au coût d’achat. On peut aussi faire confiance aux bourses de revente officielle mis en place par les organisateurs de festivals très demandés, comme le HELLFEST ou les VIEILLES CHARRUES.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecoutez le direct

Radio Fidélité le Direct

 

%d blogueurs aiment cette page :