Esprit Bonheur : Et si les câlins étaient votre quotidien…

Esprit bonheur Société

Karine Guénard partage ses réflexions, ses expériences et vous invite à poser un regard différent sur votre vie. La réflexion du jour : “Et si les câlins étaient votre quotidien…”.

Esprit Bonheur

Quand les enfants allaient à la garderie ou à la maternelle, on nous appelait la famille aux bisous et aux câlins…

Ça devait beaucoup marquer les gens… effectivement nos enfants faisaient beaucoup de bisous et de câlins, et cela me paraissait normal… Et c’est vrai que ce n’est pas le mode de communication le plus répandu en France.

Vous vous souvenez peut-être des langages d’amour dont je vous ai parlé il y a quelques temps.

Mon langage principal c’est le toucher, alors pas étonnant que j’ai favorisé cette expression de l’amour avec mes enfants, mon mari, ma famille et mes amis.

Un câlin pour se dire bonjour, un câlin pour se dire au revoir, un câlin pour se féliciter, un câlin pour se réconforter et un câlin pour se réconcilier, un câlin juste en passant…

Toutes les occasions sont bonnes pour faire des câlins

Du haut de mes 45 ans, je fais encore très souvent des câlins à mon papa vous savez

Alors vous me direz c’est bien gentil tout ça mais pourquoi est-ce que je vous parle de câlins d’autant peut-être que vous avez peu ou pas l’habitude de faire des câlins

J’ai toujours aimé faire des câlins et pourtant je ressentais bien une résistance des personnes en face de moi sans bien comprendre pourquoi.

Alors je me contentais de la bise habituelle.

À l’âge de 24 ans j’ai vécu trois ans en Californie et là, en famille et entre amis l’habitude est plutôt de faire une bise et un câlin.

Autant vous dire que je me suis senti très à mon aise avec cette expression d’affection et d’amitié.

À mon retour en France et j’ai naturellement appliqué cette coutume que la plupart des gens mettait sur mon originalité « américaine »

Je me rends compte qu’à chaque fois que je fais un câlin je me sent plus heureuse et en plus mon affection pour les autres grandit alors pourquoi s’en priver !

D’autant plus qu’aujourd’hui nous savons que les câlins peuvent :

  • Améliorer l’estime de soi car il nous indique que nous sommes aimés et spéciaux
  • Réduire les niveaux de stress en diminuant le taux de cortisol
  • Améliorer les relations en développant des sentiments de sécurité, de confiance et d’appartenance. Et en favorisant l’empathie et la compréhension.
  • Permettre une meilleure humeur générale en augmentant la sécrétion de sérotonine et d’endorphine
  • Améliore la santé en ralentissant la fréquence cardiaque et agissant sur la sécrétion d’hormones bénéfiques

On observe un meilleur sommeil, plus de concentration, plus d’énergie et d’enthousiasme pour les personnes qui échangent 3 câlins par jour.

D’ailleurs, c’est une forme de thérapie en soi, la calino-thérapie.

Alors je vous encourage vivement à vous offrir, ainsi qu’à ce que vous aimez des câlins pour le bonheur de tous

Le bonheur c’est Aimer la vie.

Partagez cet article

  • 0%