Esprit bonheur : Et si c’était la première fois…

Esprit bonheur Société

Karine Guénard partage ses réflexions, ses expériences et vous invite à poser un regard différent sur votre vie. La réflexion du jour : “Et si c’était la première fois”.

Esprit bonheur_ET SI C ETAIT LA PREMIERE FOIS_160320

« Il y a peu de temps j’ai été malade pendant assez longtemps et j’ai eu du mal à manger pendant quelques semaines.

On dit souvent, tant que vous avez la santé c’est le plus important… Et pourtant, quand nous avons la santé nous perdons beaucoup d’énergie et de vitalité avec des tas de tracas et de soucis plus ou moins important (les factures à payer, notre travail, nos enfants, la maison, notre conjoint…).

Je suis certaine que vous comprenez de quoi je parle ! Nous en perdrions presque la santé… Mais lorsque nous sommes malades, que nous n’avons plus de force, c’est vrai que tout passe au second plan comme si rien d’autre n’avait d’importance.

Lorsque j’ai commencé à me sentir mieux et à pouvoir à nouveau manger, même un tout petit peu, j’avais comme l’impression de reprendre goût à la vie.

Mon mari qui avait fait un cours séjour en Espagne m’avait rapporté quelques tomates gorgées de soleil. J’avais très envie de manger une de ses tomates que j’ai préparé avec soin. J’ai tranché en fines lamelles cette tomate juteuse, étalé sur une assiette, parsemé de quelques bouts de fromage de brebis et d’un filet d’huile. J’ai contemplé mon œuvre avec plaisir et j’ai pris mon temps avant de manger. J’ai porté l’assiette près de mon nez pour sentir les parfums mélangés. Lorsque j’ai porté à ma bouche la première rondelle de cette appétissante tomate, j’ai ressenti une fraîcheur incroyable, un plaisir immense comme si je goûtais une tomate pour la première fois. J’ai savouré chaque bouchée. La privation de manger, le dégoût et les nausées liés à la maladie m’ont privé du plaisir et de la capacité de manger et donc d’une chose normalement acquise. Redécouvrir ce plaisir apparaît tout à coup comme un luxe, voire une victoire.

Toutes mes sensations retrouvées et ressenties comme décuplées m’ont rappelée les fois où enfants, ados ou même maman je « jouais » au jeu des première fois. Il y a quelque chose de « magique », de « merveilleux » avec les premières fois, Vous ne trouvez pas ?

Plus jeune, je faisais même un vœu chaque première fois de ma vie que je goûtais un plat ou un aliment, que j’allais quelque part ou que je faisais quelque chose. Ou toutes les premières fois dans l’année que je mangeais un fruit par exemple… à la première cerises, fraises, pêche.

J’aimerais vous proposer un défi pour cette semaine :  Vous êtes partant ?

Que diriez-vous de vivre chaque chose comme si c’était la premières fois…

Votre premier réveil dans votre lit, votre premier café, votre premier baiser, la première fois que vous conduisez, votre première à ce travail, ou que vous goûtez ce plat… Observez vos sensations et les émotions que cela vous procure.

Dites à nos auditeurs comment vous avez vécu ces premières fois renouvelées…

Le bonheur c’est aimer la vie. »

Partagez cet article

  • 0%