Chronique que choisir : Comment mieux trier les déchets

Chronique Que Choisir Société

Trier mieux, jeter moins, rapporter en magasin, vendre ou donner : ce sont surtout des gestes à adopter et des habitudes à modifier.

Chronique que choisir_ENVIRONEMENT COMMENT MIEUX TRIER SES DECHETS_31032020

Papiers, enveloppes, journaux, revues, prospectus, catalogues et cartons : pratiquement tous les papiers se trient et se recyclent. Environ 95 kg par habitant et par an peuvent être retraités. Dans beaucoup de communes, on en reste à la vieille consigne “triez les journaux, revues et magazines”. Elle remonte aux années 80, quand les usines n’acceptaient que ce type de fibres. Désormais, donc, tous les ménages devraient trier leurs papiers pour les jeter à part, et pas dans la poubelle qui file tout droit vers l’incinérateur ou la décharge. Mais les papiers gras ou sales, les cartons souillés (typiquement le carton à pizza), l’essuie tout, les serviettes en papier ne se recyclent pas, les feuilles réduites en confetti non plus.

Apposer un autocollant “Stop pub” sur sa boîte aux lettres, c’est écarter environ 30 kg de papier à recycler chaque année. Cette habitude est respectée par les distributeurs, comme le montrent les enquêtes de QUE CHOISIR, et les enseignes finissent par en consommer moins. Les piles, cartouches, ampoules, et tous les petits appareils électriques sont obligatoirement acceptés dans les magasins. Le gros électroménager doit être repris pour tout achat équivalent. Les commerçants mettent de plus en plus souvent des bacs sélectifs à disposition de tous les consommateurs, et pas seulement leurs clients. Tous les médicaments, même non périmés, se rapportent en pharmacie, y compris les emballages. Mais les déchets de soins (pansements, compresses) sont destinés à la poubelle de ménage.

Partagez cet article

  • 0%