Chronique que choisir : Hausse la fréquentation des recycleries

Chronique Que Choisir Société

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à s’interroger sur leurs achats, le recyclage des déchets ménagers. De nouvelles pratiques sont apparues. Elles montrent une prise de conscience des citoyens, et encouragent aussi une autre économie, dite circulaire.

Chronique que choisir_La fréquentation des recycleries en hausse_08042020

Des organismes associatifs permettent d’éviter de jeter des appareils périmés ou en panne. On les appelle des ressourceries ou recycleries. Les amateurs s’y rendent par besoin (c’est moins cher) ou par conviction (c’est mieux pour la planète). La collecte des produits provient de deux sources principales : les apports des particuliers et la récupération des déchetteries publiques. Certaines associations et collectivités proposent aussi la reprise d’objets réutilisables au domicile des particuliers, sur rendez-vous. Les objets récupérés sont repris en l’état, réparés au besoin, ou encore désossés et recyclés par matière.

La revente des objets se fait dans le magasin d’exposition, où déambulent les visiteurs, comme dans les entrepôts d’EMMAÜS. La revente de matières s’effectue auprès des filières industrielles du recyclage. Il y a vraiment plein de recycleries près de chez vous : il suffit de rechercher ce terme sur le web. On trouve les grands noms, comme EMMAÜS, RELAIS, LE GRAND MAGASIN (pour l’équipement ménager en général), ou encore LA BOITE A RÉCUP (plutôt pour les produits culturels).

Partagez cet article

  • 0%