Chronique que choisir : le grignotage

2 min read

Manger ou picorer entre les repas n’est pas recommandé, surtout s’il s’agit de sucreries. On peut manger mieux sans forcément se priver. Il faut pour cela respecter des recommandations simples, sans se laisser trop influencer par la publicité.

Chronique que choisir_grignotage_05052020

Trop de sucres

Le principal inconvénient du grignotage est dans les produits de grignotage. Ce sont des aliments le plus souvent industriels. Ils sont trop gras et trop sucrés, pour les besoins réels quotidiens de l’organisme. Cette pratique est particulièrement néfaste avec les friandises, comme les confiseries, viennoiseries ou barres plus ou moins chocolatées. Ces produits augmentent les apports en graisses, sucres, et sel. Ce sont des doses excédentaires, qui ne seront pas absorbables pour l’élimination naturelle, ce qui va augmenter le stockage, donc l’obésité.  Les sodas représentent un autre danger : ce sont des bombes sucrées, qui ne désaltèrent pas et satisfont plutôt la gourmandise, sans apporter l’hydratation nécessaire au corps.

Trop de quantités

Il y a un piège avec le grignotage : l’organisme est trompé par les faibles quantités absorbées, et ne limite plus l’appétit par l’impression de satiété.  Le risque de prise de poids est alors réel, surtout chez les jeunes, parce qu’ils mangent au total plus que nécessaire, par rapport à leurs besoins.

Satisfaire la faim plutôt que la gourmandise

En définitive, le grignotage répond plutôt à des tentations, du plaisir, et pas vraiment à un besoin de l’organisme, ou à une sensation de faim.  Cette une mauvaise habitude parce qu’elle résulte du marketing, auquel les jeunes sont peut-être plus sensibles. Elle est en tout cas largement responsable de l’obésité infantile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecoutez le direct

Radio Fidélité le Direct

 

%d blogueurs aiment cette page :