Esprit Bonheur : différence et tolérance

Esprit bonheur Société

Karine Guénard partage ses réflexions, ses expériences et nous invite à poser un regard différent sur notre vie. Le thème de cette semaine : Différence et tolérance.

Esprit Bonheur_DIFFERENCE ET TOLERANCE_110520

Bonjour c’est l’esprit bonheur quelques minutes de partage pour voir la vie du bon côté.

Comment allez-vous ?

Aujourd’hui je voudrais vous parler de tolérance, d’ouverture d’esprit, de bienveillance, d’accueil de la différence et de respect envers vous-même et envers les autres.

Depuis l’annonce du 11 mai comme date de déconfinement et de reprise de l’école, mon cerveau et mes émotions ont été en ébullition.

J’ai trouvé que le choix de remettre ou pas mes enfants à l’école était difficile pour moi. J’ai aussi observé à travers les réseaux sociaux ou les discussions avec des amis que ce choix leur était aussi complexe.

Et pour vous comment avez-vous gérer vos pensées, vos questionnements, vos émotions ?

Que ce soit sur le choix de remettre ses enfants à l’école ou sur celui de reprendre le travail, de se déplacer, d’acheter en supermarché, aux producteurs locaux ou tout autre sujet… J’ai ressenti de la tristesse et parfois de la colère à lire, entendre et voir certains commentaires agressifs ou réflexions jugeantes. Et je regrette de me laisser emporter moi-même à juger les autres sur leur choix…

Parfois parce qu’ils heurtent mes valeurs, que je ne les comprends pas, ou que j’ai fait un choix différent et que cela me rassure de penser que seul mon choix était le bon.

C’est une pente glissante celle du jugement, et quand je l’empreinte je ne me sens pas très bien. Elle est assez loin de la voix du bonheur !

Les choix que nous faisons dépendent de notre éducation, de nos filtres, de notre responsabilité, de nos valeurs, de nos peurs, de ce qui nous rend heureux, de nos besoins, de nos blessures, de notre situation du moment…

Et bien évidemment comme nous sommes tous uniques il y a autant de possibilités et de situation qu’il y a d’unicité. Et si nous jugeons les choix des autres, nous jugeons aussi nos propres choix et parfois sévèrement, au point de nous laisser envahir par la culpabilité.

L’espace que tiennent le jugement ou la culpabilité dans mon cœur, ne laisse plus beaucoup de place à l’amour, la bienveillance ou l’accueil de l’autre.

Nous faisons tous des choix avec lesquels nous sommes plus ou moins en accord et qui sont plus ou moins simples à faire.

À quelqu’un qui dit : « je n’ai pas le choix »

Un autre pourrait répondre : « on a toujours le choix ».

Oui, mais quel choix ?

Parfois nous nous sentons prisonnier de nos choix ou de ce qui se présente à nous.

Je pense qu’il est important d’être indulgent avec soi-même et aussi avec les autres. Nous ne sommes pas à leur place, ni dans leur histoire.

Cette semaine quand vous sentirez la petite voix du jugement vous parler, proposez-vous plutôt la voix de la tolérance et de la bienveillance :

Si tu choisis d’envoyer tes enfants à l’école, je te comprends,

Si tu choisis de les garder à la maison, je te comprends,

Si tu choisis de sortir travailler, je te comprends,

Si tu choisis de rester chez toi, je te comprends,

Si tu envoies tout balader, je te comprends,

Si tu réagis et veut te battre, je te comprends,

Si tu te sens triste, je te comprends,

Si tu te sens joyeux, je te comprends,

Si tu te sens en colère, je te comprends,

Si tu te sens fatigué, je te comprends,

Si tu te sens dynamique, je te comprends,

Le bonheur c’est Aimer la vie !

Que votre semaine soit remplie de bienveillance et d’amour.

Partagez cet article

  • 0%