Chronique que choisir : Les réseaux ont supporté le confinement

Chronique Que Choisir Société

Les volumes et les durées de connexion ont explosé avec la crise sanitaire, mais les réseaux ont tenu le choc. En revanche, les foyers mal desservis ont subi plus sévèrement encore leur handicap numérique. La mise en exploitation de la technologie 5G va aussi être retardée.

Chronique que choisir_les resaux ont bien supportes le confinement_18052020

Les réseaux de télécommunications français ont bien supporté l’augmentation considérable de charge résultant du confinement. Même  le vieux câble en cuivre du téléphone a tenu bon, et les relais existants ont bien absorbé le trafic. Pourtant, la généralisation du télétravail, le recours amplifié aux plateformes d’enseignement et de services comme aux sites de vidéo, ou encore la fréquentation intense des applications d’échanges, tout cela pouvait faire craindre le pire. En revanche, cette crise aurait montré aussi la réalité de la fracture numérique, avec des étudiants ou des élèves privés de matériel ou de débit suffisant. Les pannes n’ont pas été plus nombreuses, mais plus difficiles à faire réparer.

Les grands opérateurs comptaient lancer leurs offres en 5G à la rentrée 2020, mais ils vont devoir en reporter la commercialisation. Les travaux nécessaires n’auront pas avancé pendant la crise, alors que de nombreux relais supplémentaires devaient être installés. Les équipements prévus, et leurs risques en matière de sécurité nationale, sont une autre réserve encore non levée. Quand ces conditions seront mieux remplies, il faudra encore équiper les clients en nouveaux appareils mobiles, compatibles avec la technologie 5G, complètement différente des protocoles actuels. Ainsi, la crise sanitaire aura montré que le réseau de télécommunications actuel est robuste. Elle a mis en lumière le drame de sa répartition trop inégale. Quant au déploiement de la 5G, il faut encore attendre.

Partagez cet article

  • 0%