Esprit Bonheur : Vole vers le bonheur !

Esprit bonheur Newsletter Société

Karine Guénard partage ses réflexions, ses expériences et nous invite à poser un regard différent sur notre vie. Le thème de cette semaine : Je Vole vers le bonheur.

Esprit Bonheur_JE VOLE VERS LE BONHEUR_180520

Bonjour c’est l’esprit bonheur, quelques minutes de partage pour voir la vie du bon côté

Comment allez-vous aujourd’hui ?

J’ai envie de vous raconter l’histoire d’un petit pioupiou…

Tout petit, tout mignon avec du duvet gris, à chaque fois qu’il quitte son nid il peine à s’envoler et tombe par terre. Avec ses petites ailes il rêve de voler très haut et d’aller très loin.

Quand il commence à voler, il pense qu’il, est très haut dans le ciel il est super content. Il se sent léger, fort et grand, car tout est plus petit en dessous. Tout lui semble facile. Il est heureux il voudrait que cela dure toujours. Pourtant il se rend bien compte que les gros aigles volent bien plus haut.

Mais ses petites ailes se fatiguent et l’attraction terrestre le tire vers le bas. Parfois il tombe sur le sol et se fait mal, ou dans sa chute se heurte à des branchages et il perd ses repères.

Et quand il est en bas, il se sent triste, tout est grand, énorme même. Il a peur. Il pense que tout est contre lui, Que personne ne le comprend. Il se dit que la vie est injuste et que personne ne l’aime. Il a peur d’être écrasé, abandonné, rejeté. Il se demande s’il réussira à s’envoler à nouveau. Il regarde les autres oiseaux qui volent et il se dit qu’il est nul et qu’ils sont bien mieux que lui car eux ils y arrivent.

Il est découragé !

Parfois il lui faut un long moment pour à nouveau s’envoler.

Et dès qu’il est en bas il désire remonter, voler à nouveau pour se sentir bien. Et quand il vole en haut il est joyeux et fier. Et il voudrait voler encore plus haut.

Et pourtant il retombe si souvent. Pourquoi tout le temps retomber ? Il en a marre !

Ce dont il ne se rend pas compte c’est qu’à force de voler il est de plus en plus musclé et qu’il vole de plus en plus longtemps et même de plus en plus haut.

Un jour sans y prêter attention il se retrouve à voler jusqu’au sommet d’une montagne. Il vole, il vole, il vole haut, très haut dans le ciel et bas, tout près des flancs de la montagne… Et ses hauts sont très hauts et ses bas sont moins bas.

À chaque fois qu’il se pose sur un arbre ou sur un rocher, il admire la vue magnifique. Et il repart toujours plus loin et plus haut. Ses hauts sont très, très hauts et ses bas sont hauts aussi…

Il est tellement heureux qu’il ressent que la vie est magnifique. Alors il décide de s’installer pour un temps là-haut avec les autres oiseaux.

Et tous les jours il se dit que la vie est belle. Parfois il descend dans les plaines et il remonte rapidement grâce à ses grandes ailes majestueuses.

Et il sait que c’est parce qu’il a persévéré et qu’il s’est musclé avec de nombreux petits vols et petits bas sur son chemin qu’il a réussi à voler jusqu’au sommet.

Un jour il rencontre en chemin un oisillon qui est triste et découragé car il tombe tout le temps.

Il se souvient comme c’était difficile et qu’il se sentait lui aussi seul et incompris.

Il se rappelle aussi, que d’autres grands beaux aigles très impressionnants lui ont montré le chemin des nuages. Ils l’ont encouragé et l’ont inspiré à continuer.

Alors il s’arrête et à son tour il lui dit : « si toi aussi tu te sens découragé, triste, seul, nul, petit, incapable, abandonné…

Courage !

Aujourd’hui tu te muscles pour nous rejoindre au sommet. Moi aussi j’étais à ta place et regarde maintenant comme c’est facile. Profite de tous les bons moments quand tu te sens grand et libre.

Garde confiance et espoir dans les moments plus difficiles. Et continue.

La vie est magnifique !

Tu as tout en toi pour vivre au plus bel endroit du monde, celui où tu te sentiras vraiment très heureux car même tes bas seront hauts. »

Le bonheur c’est Aimer la vie !

Que votre semaine soit remplie de magnifiques envolées.

Partagez cet article

  • 0%