Chronique que choisir : des chargeurs de portable dangereux

Chronique Que Choisir Société

Les essais réalisés par QUE CHOISIR sur les chargeurs de téléphones mobiles ont révélé de graves défauts de sécurité sur ces appareils. Même de grands fournisseurs sont épinglés (comme APPLE), et les distributeurs ont manqué de vigilance, en hypermarchés comme sur le web.

Chronique que choisir_chargeurs dangereux_28052020

Le test a été réalisé sur 20 modèles de chargeurs, dont le prix est compris entre 1 et 15 €, provenant de la grande distribution ou de réseaux spécialisés, en magasins ou sur internet. Seuls 4 modèles sur 20 sont complètement conformes. On relève deux catégories de défauts, de gravité très différentes : des irrégularités d’étiquetage (informations de précautions à prendre, pictogrammes d’usage), et des défauts de sécurité électrique (risque d’électrocution, parfois d’incendie). Les modèles défectueux ne sont pas toujours les moins chers (l’un coûte 13 €), ni ceux de fournisseurs inconnus (SAMSUNG est sans défauts, mais APPLE ne respecte pas toujours l’étiquetage).

Avant publication, les résultats les plus préoccupants sont transmis au fournisseur, ou au distributeur, pour recueillir ses commentaires. Certains ont réagi rapidement : BABOU a retiré de tous ses magasins son chargeur JOJA ;  AUCHAN, CONRAD et DARTY ont décidé de corriger les défauts signalés dans leurs futures productions sous leurs propres marques (SELECLINE, GOOBAY, TEMIUM) ; AMAZON a fait un message à ses vendeurs indépendants concernés.

En revanche, l’enseigne LECLERC a contesté le résultat pour son chargeur HOE, prétextant que le câble permet d’éviter tout risque de choc électrique, et que pour l’étiquetage, la place manque pour faire figurer toutes les informations règlementaires. Mais ce distributeur annonce en même temps que son prochain modèle corrigera tous ces défauts, et sous une nouvelle marque (LINKSTER). Mauvaise foi et précaution salutaire…

Partagez cet article

  • 0%