Esprit Bonheur… Que la force soit avec vous !

Esprit bonheur Société

Karine Guénard partage ses réflexions, ses expériences et nous invite à poser un regard différent sur notre vie. Le thème de cette semaine : Que la force soit avec vous !

Esprit Bonheur_QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS_010620

Bonjour c’est l’esprit bonheur, quelques minutes de partage pour voir la vie du bon côté.

Et si nous parlions de courage ?

Est-ce que parfois vous vous sentez impuissant, dépassé ?

Soit parce que votre quotidien devient trop lourd ou qu’une situation imprévue vous fait dire : « là c’est la goutte d´eau qui fait déborder le vase. », Et vous n’avez plus la force d’avancer…

Quel don précieux que celui de la force.

J’aime bien les mots en « itude » … alors le terme utilisé par les Américains pour parler du don de force : Fortitude, me plait beaucoup.

Il évoque pour moi les mots : fort, attitude et altitude.

Le mot force m’inspire peu et je trouve qu’il ne me permet pas d’exprimer et de ressentir toute la richesse de ce don.

Il m’arrive, comme peut-être à vous-même, de me sentir las et d’être sur le point de baisser les bras, d’abandonner, d’avoir peur, de me sentir incapable de gérer telle ou telle situation… Et croyez-moi avec six enfants, une vie de couple et d’entrepreneur ce ne sont pas les occasions qui manquent !

Alors, au quotidien, j’ai besoin de cette énergie qui me porte au-delà de mes peurs et de mes fragilités pour avancer avec enthousiasme et confiance, avec tout ce qui fait ma vie.

Dans l’expression « Force », je ressens aussi la notion de force qui écrase et pas seulement celle qui élève et qui porte.

Alors je lui préfère « Fortitude » ou courage. L’étymologie de courage vient du mot « cœur » et du suffixe « -age », qui évoque l’action.

Le courage c’est l’action du cœur !

Le don de force c’est ce courage incroyable qui nous permet de passer à l’action par, pour et avec amour.

À tel point que parfois, nous pourrions sembler fous, inconscients ou ridicules aux yeux des autres. En somme, c’est la foi en cette force qui nous soutient pour aller plus loin, plus haut, au-delà de nos peurs et de nos croyances limitantes.

Quand je sens que je baisse les bras, je demande l’aide du divin ou de mon ange. C’est un premier pas pour ouvrir mon cœur à recevoir, pour agir avec amour et enthousiasme.

Et pour mieux accueillir la Fortitude, je m’encourage et me remémore les situations où je me suis dépassée.

Je me rappelle par exemple que j’ai donné vie à six enfants dont trois sans péridurale. Qu’à chaque période d’accouchement, avant d’aller à la maternité je disais à mon mari « mais pourquoi on a fait un bébé ? Faut être cinglé ! La prochaine fois rappelle-moi que c’est de la folie OK »

Je pense aussi que mon plus gros Bébé faisait 4,650 kg et que j’ai cru mourir et ne jamais réussir à accoucher et j’y suis parvenu !

Ou bien, je me remémore la période où j’ai eu la sensation que notre couple allait exploser et où nous nous sommes fait aider. Là aussi, il a fallu la force et la puissance de l’amour pour avancer…

Là encore, parce que j’ai accueilli et utiliser ce courage pour rebondir après mon burnout professionnel et celui de mon mari, je sais que c’est possible.

C’est pour ça qu’aujourd’hui, malgré le confinement, et le fait que nos enfants soient toujours à la maison, j’ai confiance en cette force, pour réussir à sortir du ras le bol parental et trouver un nouvel équilibre.

Et vous quelles sont les situations où vous avez expérimenté la Fortitude ? Quand avez-vous fait preuve d’un courage qui vous dépasse ?

En avez-vous besoin aujourd’hui ?

Si oui, rappelez-vous tous les exploits que vous avez réalisés !

Le bonheur c’est aimer la vie !

Que le courage soutienne votre vie et que la force soit avec vous !

Partagez cet article

  • 0%