Chronique que choisir : comment cadrer son syndic de copropriété

Chronique Que Choisir Société

Des copropriétaires se plaignent souvent de l’inertie du syndic, en cas de sinistre ou d’incident dans la vie de l’immeuble. Cette profession est souvent dénoncée comme sans rigueur ni compétence, en tout cas sans attention suffisante aux problèmes des occupants.

Chronique que choisir_comment cadrer son syndic de copropriété_27032020

Les copropriétaires sont aussi responsables

Pour se plaindre valablement du syndic, encore faut-il s’intéresser à la gestion de son immeuble. Mais la présence clairsemée aux assemblées, l’ignorance des participants qui n’ont pas même lu les documents transmis, révèle aussi une désaffection des copropriétaires. Ceux qui ne sont pas occupants sont les premiers déserteurs.  Pourtant, leurs locataires peuvent être très exigeants avec le bailleur, beaucoup plus astreint dans son obligation de garantie d’un usage paisible et convenable du logement. Le premier devoir des copropriétaires, surtout s’ils sont mécontents du syndic, est d’assister aux assemblées, et d’y participer après examen des questions à trancher. Au-delà, il faut peut-être aussi accepter d’être membre du conseil syndical. Cela ne prend pas forcément beaucoup de temps (une réunion par trimestre, au plus), et ce groupe qui représente la copropriété au quotidien peut prendre des décisions et réaliser des démarches à la place du syndic, s’il est incompétent ou réticent.

Les moyens de pression

Ce sont surtout les membres du conseil syndical qui peuvent valablement interpeler le syndic, exiger des réponses ou des mesures. Par exemple, le contrat de syndic, qui est désormais un modèle type obligatoire, prévoit un échange entre le syndic et le conseil, au moins pour la préparation de l’assemblée annuelle, et pour toute décision de la compétence du conseil. Ses membres peuvent aussi consulter la comptabilité de l’immeuble à tout moment (alors que les autres copropriétaires ne le peuvent qu’une fois par an). Mais tout copropriétaire qui réclame auprès du syndic peut le faire en mettant les membres du conseil en copie.

Partagez cet article

  • 0%