Chronique que choisir : les facteurs d’obésité

2 min read

Le surpoids est un fléau mondial, et ses effets ont plus que doublé depuis 30 ans : 1,4 milliard d’adultes sont touchés, et l’on compte 2,8 millions de victimes par an. En France, la publicité ciblant les jeunes est particulièrement responsable de ces excès.

Chronique que choisir_les facteurs d’obesite_21022020

L’industrie alimentaire nous met en danger

La très puissante organisation de l’industrie alimentaire (ANIA) est influente : elle a empêché la plupart des mesures envisagées pour limiter la consommation de produits trop sucrés, trop gras, trop salés. Le résultat : l’obésité concerne désormais 7 millions de Français, et le phénomène s’accélère nettement chez les 18-24 ans.

Neutraliser la publicité ciblant les enfants

Le harcèlement nutritionnel des enfants par la publicité pour des produits gras et sucrés est constant, tous les jours, dans les messages alimentaires diffusés durant les programmes pour enfants. En pratique, entre 6 heures et 21 heures, un gamin regardant la télévision ne peut échapper au matraquage promotionnel de produits déséquilibrés (les KINDER, FERRERO, et autres HARIBO), puisque 4 publicités alimentaires sur 5 portent sur des produits trop gras ou trop sucrés. Dans les placards et les réfrigérateurs, la proportion de produits gras et sucrés progresse, et représente désormais plus de la moitié de l’ensemble des produits relevés. A l’école, les aliments amenés par les enfants sont trop riches en sucre ou matières grasses. Ces en-cas sans intérêt nutritionnel se composent principalement de confiseries, de viennoiseries et de gâteaux, ainsi que de biscuits gras ou sucrés promus à la télévision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecoutez le direct

Radio Fidélité le Direct

 

%d blogueurs aiment cette page :