Chronique que choisir : Voyages : priorité aux trajets courts

Chronique Que Choisir Newsletter Société

Les perspectives de voyages pour l’été sont très affectées par la crise sanitaire. Les réservations peuvent reprendre, mais des incertitudes demeurent. Dans un tel contexte, la tendance est aux déplacements plus limités, en France ou chez les proches voisins européens.

Chronique que choisir_priorit aux trajets courts_290620

Après les angoisses sanitaires, l’isolement, et surtout l’enfermement, beaucoup de Français ont envie de partir cet été. Il est pourtant difficile de se projeter, pour plusieurs raisons : sécurité incertaine de plusieurs destinations, recommandations gouvernementales attendues, annulations redoutées. C’est d’abord un cauchemar pour les professionnels du voyage : tous les programmes de leurs catalogues ont été remis en cause. La levée des contraintes sanitaires prend du temps, et l’organisation de séjours et croisières est difficile à anticiper dans ces conditions.

Les transporteurs aériens sont dans la même incertitude. La réouverture des aéroports est progressive, mais le trafic encore réduit. De plus, la clientèle reste échaudée par les annulations non remboursées. Tous les professionnels du tourisme ont bien compris qu’il faut aussi restaurer la confiance, pour attirer à nouveau les clients. La réouverture des frontières est une autre composante du problème, avec quelques ratés de coordination en Europe, et la crainte d’une reprise possible de l’épidémie. En tout cas, les clients s’interrogent sur les transports et les hébergements disponibles. Ces atermoiements devraient inciter la plupart des voyageurs à privilégier des vacances en France.

Partagez cet article

  • 0%