Chronique que choisir : comment se prémunir du démarchage sur mobile

Chronique Que Choisir Société

Une enquête montre que des entreprises spécialisées collectent des données personnelles publiées sur internet et les réseaux pour les revendre en vue de démarchage sur téléphone mobile. C’est une activité intrusive et complètement illégale.

Chronique que choisir_le demarchage mobile_300620

L’activité numérique a créé beaucoup de petits métiers. La Commission nationale informatique et libertés (CNIL) a révélé les pratiques des collecteurs de données personnelles, dans les annonces privées en particulier. La collecte de données personnelles est possible à partir d’annonces publiées pour revendre un meuble, un vêtement, chercher un emploi ou un logement. Des sociétés spécialisées recueillent ainsi des numéros de téléphone mobile, adresses de messagerie, associées au profil de la personne. Ces données sont ensuite commercialisées auprès d’entreprises de démarchage en assurance ou immobilier.

L’activité de collecte de ces données n’est pas interdite en soi, mais leur utilisation ensuite est très réglementée. Elle doit être préalablement annoncée clairement, et acceptée formellement par le destinataire. Le consentement de la personne prospectée n’est pas valable s’il est donné par défaut (absence de refus), ou dans une case précochée. Il ne peut pas non plus résulter d’une acceptation donnée à une autre société, ou pour une autre opération commerciale. A l’occasion du démarchage sur numéro de téléphone ou adresse, le professionnel devrait aussi informer son interlocuteur qu’il peut refuser l’utilisation de ce contact dans un but commercial, et réclamer leur effacement. Cela fait beaucoup trop de précautions pour des méthodes commerciales agressives. La plupart des démarcheurs les ignorent donc. La CNIL a lancé des sommations et sanctions auprès d’une dizaine de courtiers en assurance et agences immobilières.

Partagez cet article

  • 0%