Chronique que choisir : MaPrimeRenov en démarchage: l’arnaque

Chronique Que Choisir Société

Le gouvernement a modifié les aides financières à la rénovation des logements. La formule “MaPrimeRénov” est plus simple. Mais l’aubaine est alléchante pour les démarcheurs, professionnels de l’arnaque plutôt que de l’habitat.

Chrnonique que choisir_arnaque maprimrenov_07092020

Les marchés subventionnés provoquent des pratiques commerciales trompeuses. C’est une constante décourageante pour les associations de consommateurs. Le démarchage en rénovation énergétique prolifère, après les mirages du photovoltaïque.

La nouvelle formule s’appelle “MaPrimeRénov” : c’est une subvention versée par l’agence nationale de l’habitat (ANAH), pour des travaux d’isolation extérieure du logement, à raison de 75 à 100 € par m² de mur isolé, selon les revenus des propriétaires. Les margoulins annoncent une isolation gratuite au client, lui font signer un devis pour 150 m², posent un peu de polystyrène sur une façade qui en fait la moitié, et empochent la prime de 15.000 €. Devant les devis invraisemblables déjà reçus en masse, l’agence vient de limiter la subvention à une surface de 100 m², et de baisser son montant.

C’est un énorme gâchis de fonds public, pour un résultat environnemental désolant. En effet, les travaux sont faits sans respecter les normes d’efficacité, et les ménages aux revenus les plus modestes sont aussi les plus vulnérables aux méthodes du démarchage. Il serait plus rentable de consacrer un peu de ces financements au contrôle du chantier, avant versement de la prime. Mais cette mesure n’est pas à l’ordre du jour : il faut principalement annoncer des résultats, en mètres carrés de murs isolés grâce à l’aide publique.

Partagez cet article

  • 0%