Chronique que choisir : une offre Damart à fuir

Chronique Que Choisir Société
Les habitués des produits DAMART ont de la chance, parce que la marque leur propose un bon de réduction, à la réception de leurs articles commandés. En réalité, cet apparent cadeau peut coûter très cher.

Chronique que choisir _Offre Damart a fuir_22092020

L’offre de DAMART sur commande par correspondance est une réduction de 40 €, avec un coupon placé dans le colis reçu. Pour en profiter, il faut tout de même appeler un numéro de téléphone. Mais au dos du bristol, en petits caractères, la remise est décrite comme soumise à la condition de souscrire une assurance de type “accidents de la vie”. Il s’agit d’un partenariat qui permet à DAMART de monnayer son fichier client, avec une rémunération de l’assureur sur tous les contrats obtenus. Le procédé est identique à celui de la FNAC, qui plaçait une assurance SFAM sur ses produits, avec forte commission pour le vendeur.

Cette opération commerciale du distributeur DAMART est critiquable, pour plusieurs raisons :

  • La présentation souligne 7 fois, en gros caractères, la mention “40 € remboursés”, mais une seule fois la description de l’assurance, et en caractères beaucoup moins visibles.
  • La confiance en la marque DAMART est invoquée continuellement, mais le nom de l’assureur partenaire (et peu connu) est très discret.
  • La clientèle DAMART est majoritairement composée de personnes âgées, dévouée à la marque, et qui ne lisent pas scrupuleusement les mentions en petites lettres.
  • Le propos est alarmant : l’offre est annoncée comme “réservée seulement quelques jours”.
  • Les clients piégés se retrouvent avec un contrat d’assurance d’une utilité très relative, dont la durée indéterminée, avec tacite reconduction, sera très profitable au partenaire.

Partagez cet article

  • 0%