Esprit bonheur : Elle ne parle que d’elle…

Esprit bonheur Société
Karine Guénard partage ses réflexions, ses expériences et nous invite à poser un regard différent sur notre vie. Le thème de cette semaine : Elle ne parle que d’elle…

Elle ne parle que d’elle 051020 esprit bonheur

Bonjour, c’est l’Esprit Bonheur, quelques minutes de partages pour voir la vie du bon côté.

Comment allez-vous ? Qu’avez-vous appris, compris de vous la semaine dernière ?

Si vous vous souvenez, je vous avais proposé de regarder si la paille dans l’œil de votre voisin n’était pas simplement le reflet de la poutre qui est dans le vôtre ?

En tout cas, c’est ce que j’observe pour moi !

Ce qui m’amène à considérer ce concept : « lorsque je parle, c’est toujours de moi dont il s’agit, même quand je parle a priori des autres »

Car c’est toujours par rapport à mes filtres, mes émotions, mes pensées, mes valeurs, mon expérience et mes peurs que je m’exprime.

C’est la même chose lorsque je me sens stressée, puis frustrée, puis en colère lorsque mon troisième fils fait tout au dernier moment ou part pour un rendez-vous à l’heure à laquelle il devrait déjà être arrivé…

Je pourrais mettre un miroir devant moi et les remarques seront tout aussi adaptées !

Et surtout c’est de mes émotions, de ce que cela provoque en moi dont il s’agit.

En quoi cette observation est-elle différente de celle de la semaine dernière ? C’est le même concept de base mais vu d’une position différente.

Quand c’est moi qui juge l’autre, je peux désamorcer la bombe intérieure et apaiser mon émotion de colère simplement en reconnaissant que c’est une part de moi qui est touchée et en en prenant soin.

Quand c’est l’autre qui me juge et m’adresse des reproches, je peux me sentir agressée, blessée, triste voir même en colère par ses critiques. Alors, dans ce type de situation il est pour moi plus facile de me souvenir que chacun parle de lui.

Et si j’accorde de l’importance à mes relations, tout en restant à l’écoute, je choisi de prendre ce recul émotionnel nécessaire pour entretenir des relations apaisées.

Ce que la personne exprime, ce sont ses émotions, ses filtres, ses ressentis et elle exprime ce qui lui appartient. En prenant cette distance cela me permet de tenir compte de ce qui est exprimé avec plus de légèreté.

Comment réagissez-vous quand quelqu’un vous adresse des reproches ? Est-ce que vous culpabilisez ? Vous vous renfermez sur vous-même ? Ou au contraire devenez-vous plus agressif ?

Et si vous vous disiez, lorsqu’une personne vous parle : « En fait elle ne parle que d’elle. »

À votre avis comment vous sentiriez-vous ?

Je vous propose de tester cette semaine cette formule est d’observer ce que cela change pour vous et pour la relation.

Le bonheur c’est aimer la vie

Que cette semaine soit pleine de légèreté

 

Partagez cet article

  • 0%