Chronique que choisir: Le hameçonnage, ou messages frauduleux

Chronique Que Choisir Société

Le hameçonnage est un message frauduleux, qui incite le destinataire à opérer un transfert de fonds, fournir ses identifiants, ses mots de passe ou ses données bancaires. Il peut aussi être invité à ouvrir une pièce jointe, dans laquelle se cache un logiciel malveillant.

Chronique que choisir_Hameçonnage_16102020

La présentation

Le message imite toujours des emblèmes commerciaux connus (ORANGE, EDF, BNP), ou ceux d’organismes officiels (CAF, IMPÔTS).   La ruse consiste aussi à présenter un lien vers un site connu, mais avec un détail différent dans l’adresse, qui dirige en réalité sur le pirate. Il faut se méfier des alertes graves, des offres invraisemblables : cela cache le plus souvent le piège d’un escroc. Ces messages comportent aussi des maladresses, le plus souvent des fautes grossières.

L’expéditeur

L’adresse d’expéditeur est soit improbable, soit légèrement différente de celle destinée à mettre en confiance le destinataire, avec un nom familier.

Le message

Le message joue le plus souvent sur l’émotion (une personne a besoin d’aide), l’urgence (votre électricité sera coupée si vous ne réagissez pas vite), la peur (vous risquez d’être poursuivi si vous ne payez pas) ou fait miroiter un cadeau ou une promesse d’argent.

Ce qu’il faut faire

Ne pas répondre au message, ne cliquer sur aucun lien, y compris celui censé permettre de se désabonner, n’ouvrir aucune pièce jointe et ne remplir aucun formulaire. Rester calme et réaliste : aucun gendarme ou banquier ne demande par mail des données personnelles, comme le mot de passe ou l’identifiant. En cas de doute, contacter par téléphone ou sur son site réel l’organisme supposé expéditeur du message. Signaler le mail sur la plateforme gouvernementale Internet-signalement.gouv.fr. Supprimer le message, et surtout vider la corbeille.

Partagez cet article

  • 0%