Chronique que choisir : les prix des nouveaux jeux vidéos

Chronique Que Choisir Société

SONY et MICROSOFT, les deux acteurs dominants du matériel de jeu vidéo, ont annoncé de nouveaux modèles de consoles spécifiques, et de nouveaux tarifs d’abonnements. Chacun de ces constructeurs propose désormais deux modèles de console spécifique à sa marque.

Chronique que choisir_Jeux vidéo nouveaux prix_07112020

XBOX pour MICROSOFT, PLAYSTATION pour SONY, ce sont les consoles de jeux vidéo qui dominent largement ce secteur. Chez MICROSOFT, deux nouveaux modèles arrivent sur le marché : la série X à 500 € et la série S à 300 €. La différence est dans la puissance, la qualité d’image, mais aussi la présence d’un lecteur. Cet équipement supplémentaire n’est pas un luxe inutile. Il permet au joueur d’utiliser toutes sortes de jeux, achetés ou loués sur disques. Sans lecteur, l’utilisateur est condamné à toujours jouer en ligne ou acheter sur catalogue constructeur. Les tarifs changent aussi avec MICROSOFT, qui s’inspire des forfaits mobiles. Ainsi, les deux consoles peuvent être achetées en location-accession. Il en coûte 24 mensualités incluant un abonnement au catalogue de jeux. Cette formule de paiement différé est avantageuse, parce qu’elle revient au même prix que l’achat comptant avec abonnement sur 2 ans.

SONY propose également deux nouveaux modèles, aux performances identiques, mais avec le lecteur intégré pour la console la plus chère, à 500 € (au lieu de 400 € pour la PLAYSTATION 5 DIGITAL). L’abonnement au catalogue SONY est à 10 € par mois, au lieu de 12 € chez MICROSOFT. Sur ces deux modèles, le lecteur est vraiment une option intéressante, pour éviter la limitation aux jeux purement numériques. Le lecteur permet d’échanger beaucoup d’autres jeux sur disques, d’en racheter d’occasion, et de revendre. Au contraire, un jeu au format numérique s’achète au prix fort, et ne peut être ni revendu, ni prêté.

Partagez cet article

  • 0%