Chronique que choisir: Prendre soin de sa santé à distance

Chronique Que Choisir Société

Internet peut aussi aider à se soigner, en plus pratique et moins cher. Les services publics favorisent l’essor de nouveaux services, et les ressources en ligne permettent de mieux comprendre la maladie, à condition de faire le tri.

chronique que choisir_Soins par internet_23112020

Prendre rendez-vous par internet

La plateforme DOCTOLIB est incontournable, car elle a conquis le monopole du marché. C’est une formule très pratique pour toute consultation médicale : les horaires disponibles sont affichés, les rappels par message personnel permettent d’éviter l’oubli, et l’annulation se fait en quelques secondes. Le site propose aussi d’autres praticiens proches, dans la même spécialité, en cas d’indisponibilité du médecin traitant ou recherché.

Consulter en ligne

La téléconsultation était encouragée avant l’épidémie, et s’est beaucoup développée depuis. Le procédé peut faire hésiter, mais il se révèle bien adapté pour des soins courants, comme les maladies chroniques, les diagnostics simples sur questionnaires ou résultats d’analyses (lorsqu’ils n’exigent pas de palpation ou d’écoute pulmonaire), ou certaines psychothérapies. Le patient peut être chez lui ou en pharmacie, seul ou assisté par un professionnel de santé, selon les situations. Le remboursement par l’assurance maladie relève des mêmes conditions qu’une consultation ordinaire.

Démarches sur ameli.fr

Le site internet de l’assurance maladie est une mine d’informations, sur les tarifs des médecins, l’implantation géographique des établissements, le parcours de soins. Près de 35 millions de Français ont ouvert leur compte personnel, et peuvent ainsi transmettre leurs documents ou télécharger leur attestation, suivre leurs remboursements. On peut aussi très facilement obtenir une nouvelle carte vitale.

S’informer sur le web

Les sites médicaux les plus fréquentés sont doctissimo.fr, aufeminin.com, ou passeportsante.net. Mais leurs contenus sont plus ou moins fiables, et le mieux est de croiser les sources. Ces plateformes hébergent aussi des auteurs intéressés par le commerce de leurs services, ou partenaires de laboratoires. Les sites scientifiques indépendants sont recensés sur la plateforme d’information publique sante.fr.

Partagez cet article

  • 0%