Chronique que choisir : les mauvais aliments végétariens

Chronique Que Choisir Société

Réduire la quantité de viande rouge et charcuterie dans son alimentation est plutôt bon pour la santé, mais ce n’est pas prouvé pour un régime pur végétarien. En revanche, on peut se faire du mal avec un régime végétarien à base de produits industriels, contrairement aux promesses publicitaires.

chronique que choisir_Mauvais aliments végétariens_02122020

Les convertis au régime alimentaire végétarien se répartissent en deux catégories, selon une étude effectuée sur un groupe de 20.000 personnes environ. C’est l’équipe de chercheurs opérant sur le site NUTRINET-SANTÉ, qui relève des résultats très différents selon les habitudes des intéressés :

  • D’une part, les végétariens ou végétaliens convaincus de longue date se nourrissent plutôt de produits bruts, principalement locaux, qu’ils préparent à la maison. Ils sont plus soucieux de leur santé, plus expérimentés aussi. Ils s’attachent à varier leur alimentation.
  • D’autre part, les amateurs fraîchement attirés par le végétal appartiennent à une population plus jeune, plus sensible aux tendances qu’aux convictions fortes. Ils se procurent de préférence les aliments industriels promus par les marques. Ce sont des produits végétariens, certes, mais le plus souvent ultra transformés.

Les aliments végétariens tout préparés, faciles à absorber, présentés comme légers et sains, contiennent trop d’additifs de toutes sortes. Ils sont suspectés d’accroître les risques de diabète et de maladies cardiovasculaires. En définitive, les chercheurs observent que les habitués gavés de produits industriels vendus comme végétariens mettent en danger leur santé, nettement plus que les amateurs de viande non transformée.

Partagez cet article

  • 0%