Chronique que choisir : changer de complémentaire santé

Chronique Que Choisir Société

A partir du 1er décembre 2020, tout assuré depuis un an peut résilier à tout moment son assurance complémentaire santé. Les sociétés d’assurance et les mutuelles doivent aussi mieux afficher leurs coûts.

Chronique que choisir_ Résilier une complémentaire santé_09122020

Les sociétés d’assurance et les mutuelles ont cherché à empêcher, puis repousser cette nouvelle mesure. Mais le gouvernement et les parlementaires ont fait le choix de réduire le coût pour les assurés en complémentaire santé, avec une stimulation de la concurrence.

C’est en effet un marché devenu très commercial, et encore assez captif. L’immense majorité des assurés reste fidèle à la même mutuelle ou société d’assurance pour le remboursement des soins, des médicaments, et de l’optique. Désormais, les droits des assurés sont les mêmes que ceux déjà consacrés pour l’assurance d’habitation et d’automobile. A tout moment, la résiliation est possible après une année sous un même contrat. La rupture est même facilitée et sécurisée car c’est le nouvel assureur choisi qui doit, sur demande du client, s’occuper des démarches auprès du précédent.

Cette loi va encore plus loin, avec une obligation de transparence sur les frais de gestion. Tous les assureurs, mutuelles comprises, sont maintenant obligés d’annoncer aux nouveaux clients leur taux de redistribution (ratio de remboursements par rapport aux cotisations payées). Ces nouvelles mesures devraient permettre aux assurés de choisir les organismes les plus économes. Ce ne sont évidemment pas ceux qui font le plus de publicité. Il était temps : le coût de l’assurance complémentaire santé a augmenté de 5 % en 2019.

Partagez cet article

  • 0%