Chronique que choisir: attention aux placements mirobolants sur internet

Chronique Que Choisir Société

Les placements financiers spéculatifs proposés sur internet sont des mirages. Beaucoup d’amateurs sont attirés par des promesses intenables, un vocabulaire flatteur. C’est une activité décevante, et dès lors honteuse, que les victimes cachent. Du coup, il y a très peu de statistiques sur le sujet.

Chronique que choisir_Placements mirobolants sur internet_15122020

Le placement spéculatif fait appel à des techniques très élaborées, comme le pari sur l’évolution ou la différence de valeurs, plutôt que la valeur du titre. On les appelle options binaires (on mise à la fois sur la perte et le gain), ou CFD (contract for difference). Ces mécanismes exigent de l’expérience, du sang-froid, et une attention constante sur les plateformes financières. Les pertes peuvent être démultipliées par des effets dits de levier, en cas d’incident boursier. Autant dire que ce n’est pas fait pour les amateurs.

Ces opérations ne s’effectuent pas seulement en Bourse, où le marché est assez réglementé. Le pire est plutôt sur des marchés peu encadrés, comme le FOREX (Foreign Exchange). Il ne faut pas croire les offres sur internet en cette matière. En France, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a essayé de mesurer l’activité auprès des opérateurs agréés par elle. Les sondages effectués auprès d’échantillons de clients confirment des pertes généralisées, de l’ordre de 10.000 € en moyenne. Le petit nombre de boursicoteurs qui déclarent avoir gagné (un peu) admettent d’ailleurs que cela tient à la chance, et pas du tout à leur connaissance des marchés et valeurs.

Les risques de pertes sont évidemment plus graves encore avec les opérateurs non agréés par l’Autorité. Domiciliés à l’étranger (Chypre, Malte, Angleterre, Russie), ils seront injoignables en cas de problème. Il importe donc de vérifier le sérieux d’une proposition en consultant le site de l’AMF, et l’agrément effectif de son interlocuteur. A vrai dire, le mieux est tout simplement de ne pas essayer.

Partagez cet article

  • 0%