Philo & Co: L’esseulement : une solitude extrême avec Jacques Ricot – 3/5

A la Une Philo & co Société solitude

La rubrique philosophique de la matinale continue d’explorer les différentes formes de solitude en compagnie de Jacques Ricot, agrégé et docteur en philosophie. Après avoir vu la solitude positive, la solitude imposée qu’est la désolation, nous continuons avec l’esseulement.

L’esseulement est défini par Hannah Harendt comme « la perte absolue de notre appartenance au monde commun», comme une réduction à une impuissance politique. Y’a t’il là un parallèle avec la solitude vécue par ceux et celles qui dû enterrer leurs proches seuls, loin de leur famille et communauté d’amis durant le premier confinement ? Oui, répond Jacques Ricot qui est spécialiste de l’éthique autour de la fin de la vie. Il a notamment publié Penser la fin de vie aux éditions EHESP

PHILO&CO_La solitude avec Jacques Ricot_partie 3_18122020

 

Partagez cet article

  • 0%