Chronique que choisir : précieux oxymètre

Chronique Que Choisir Société

Le thermomètre domestique est bien connu, mais l’oxymètre moins, alors qu’il  peut rendre service en période d’épidémie. C’est un appareil qui mesure le taux d’oxygène dans le sang, indice caractéristique d’une forme grave de COVID-19. Il est d’un emploi simple et sans danger, pour un prix très abordable.

Chronique que choisir_Oxymètre_25012021

L’oxymètre de pouls est aussi appelé saturomètre. Il mesure ce qu’on appelle la saturation artérielle de l’hémoglobine, ou plus simplement la quantité d’oxygène dans le sang, qui doit être normalement supérieure à 95 %. Chez une personne en bonne santé, qui respire un air non pollué, la saturation est supérieure à 96 %. Si le taux affiché par l’oxymètre est moindre, c’est un signe de cyanose, et l’indice possible d’une forme grave de COVID-19.

Cette indication est ainsi très utile à la surveillance d’une infection par le coronavirus, en particulier pour les plus vulnérables. Les personnes âgées après 70 ans, celles fragiles du cœur, atteintes de diabète ou d’obésité, ont intérêt à prendre régulièrement cette mesure, au domicile. L’usage est vraiment simple : un capteur qui pince le bout d’un doigt ou le lobe d’oreille, pendant quelques secondes. Il n’y a pas d’invasion par piqûre ou intromission dans le corps. On peut répéter l’exercice ou le prolonger à volonté, comme pour la prise de température. Le prix est très raisonnable pour le service rendu : entre 20 et 60 €, selon les réseaux de vente (c’est plus cher en pharmacie, mais c’est louche à 5 € sur internet). En cette période d’épidémie, l’oxymètre est donc un objet utile, ou un cadeau précieux.

Partagez cet article

  • 0%