Au puits de Jacob : J.H. NEWMAN (1/3) la vie et la sainteté

Au puits de Jacob Croire

“La sainteté plutôt que la paix” où la découverte de John Henry Newman pendant 3 émissions avec le Père Jean Hugues Petit.

Au Puits de Jacob_NEWMAN 1_150221

Les oeuvres du cardinal anglais sont inséparables  de sa vie; Nous commençons donc par retracer son itinéraire humain et spirituel

John Henry Newman, né à Londres le  et mort à Edgbaston le , est un saint catholique. De son vivant, il fut ecclésiastiquethéologien et écrivain britannique. Il se convertit au catholicisme en 1845.

Étudiant à l’Université d’Oxford, il est ordonné prêtre anglican. Ses travaux sur les Pères de l’Église le conduisent à analyser les racines chrétiennes de l’anglicanisme et à défendre l’indépendance de sa religion face à l’État britannique, sous la forme de « tracts ». Ainsi naît le Mouvement d’Oxford, dont John Newman est l’un des principaux acteurs. Ses recherches sur les Pères de l’Église et sa conception de l’Église l’amènent à se convertir au catholicisme, qu’il voit désormais comme la confession la plus fidèle aux racines du christianisme. C’est au cours de cette période qu’il écrit le célèbre poème Lead, kindly Light.

Partagez cet article

  • 0%