Chronique que choisir : un nouveau label ECOSCORE

Chronique Que Choisir Société

Des organismes du marché de l’alimentation proposent un nouveau label, garantissant les qualités environnementales des produits. Sous le nom ÉCOSCORE, cette démarche intéressante cherche à sensibiliser le public aux modes de production, et valorise les producteurs bio.

Chronique que choisir_ECOSCORE_17022021

Après le NUTRISCORE, l’emballage des aliments pourrait afficher un étiquetage environnemental, sous le nom d’ÉCOSCORE. C’est ce que cherchent à promouvoir des acteurs non producteurs dans ce marché, comme MARMITON, FRIGOMAGIC et YUKA. La démarche est complémentaire des indications nutritionnelles (à finalité de santé), et améliorerait l’information des consommateurs, pour un choix plus éclairé. Il reste à définir les critères, et ce sera le point faible de l’ÉCOSCORE, à défaut de bases de données sur l’origine des produits agricoles, en particulier. En effet, la seule base existante est un référentiel public, appelé AGRIBALYSE, mais il a été conçu pour les besoins des industriels.

L’étiquette ÉCOSCORE se propose de compléter la note AGRIBALYSE, avec un système de bonus ou malus. Ce complément tient compte de critères comme le système de production, le bilan carbone, le caractère recyclable ou non de l’emballage, les pratiques environnementales du pays d’origine (déforestation, surpêche, agriculture intensive). Le résultat est un pictogramme qui ressemble au NUTRISCORE, avec 5 pastilles de couleurs (du vert au rouge), déterminant la “note environnementale” du produit, de A à E. Ce nouvel étiquetage permet d’améliorer le score environnemental des produits bio ou équitables, il valorise les circuits courts, et pénalise le suremballage.

Partagez cet article

  • 0%