Philo & co : le glissement de la notion de peuple vers celle de populisme – Avec Olivier Dekens – 4/4

Philo & co Société

À l’occasion du débat relancé sur le rattachement de la Loire-Atlantique avec la Bretagne, Philo & co se demande comment les notions de peuple et de culture s’articulent.

Philo & co_ du peuple au populisme_26022021
Deux notions qui étaient au cœur d’une conférence programmée lors des Rencontres de Sophie 2021: Ethnos et Demos, animée par Olivier Dekens, professeur de philosophie au lycée Guit’hau, agrégé, docteur en philosophie et vice président de l’association Philosofia. Avec lui, nous terminons de déconstruire cette notion complexe et ambiguë que constitue le peuple et le sens qu’on lui donne au fil de siècles, un sens qui reste flou. Pas question donc de dire si on est pour ou contre le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, mais de comprendre ce qui crée ce lien entre un peuple et un territoire donné, une culture, une nation. Dans les précédents épisodes, nous avons vu que les notions de peuple, de territoire, de frontière, sont des termes, des mots dont le sens varie selon trois dimensions : les dimension sociale, politique et culturelle. Mais attention, ce glissement sémantique peut facilement mener à des glissements idéologiques, comme le populisme.

 

Partagez cet article

  • 0%