Chronique que choisir : vaccination et données personnelles

Chronique Que Choisir Société

Le suivi de la campagne nationale de vaccination est assuré par un nouveau fichier public, géré par l’assurance maladie. Les renseignements personnels recueillis à cette occasion sont protégés par le secret médical, et la loi de sécurité informatique.

Chronique que choisir_vaccination et données personnelles_05032021

L’organisation de la vaccination exige l’enregistrement de données personnelles, comme celles des personnes prioritaires, des individus vaccinés, et des professionnels de santé pratiquant les actes médicaux (consultation préalable, injections). Tous ces renseignements sont accumulés dans un fichier spécifique, créé par le gouvernement pour assurer le suivi de la campagne de vaccination. Les règles du secret médical et celles contrôlées par la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) s’appliquent à cette base.

Ainsi, les professionnels du soin y ont accès par le dossier médical du patient. Des organismes de gestion de la santé publique pourront également exploiter ces informations, pour des besoins statistiques. Mais pour eux, l’accès sera anonymisé. Ces règles ne concernent pas la gestion des rendez-vous de vaccination. Les plateformes comme DOCTOLIB gèrent en partie l’organisation de la campagne, mais n’enregistrent aucune autre donnée médicale personnelle que cet évènement. Le patient vacciné pourra effacer lui-même la trace de ce rendez-vous, après la première ou la seconde injection.

Partagez cet article

  • 0%