Info locale : occupation du théâtre Graslin par les intermittents du spectacle

A la Une Info locale Information

La colère gronde dans le monde de la culture

Témoignage d’ISA,  intermittente du spectacle

Depuis mercredi dernier, une quarantaine d’intermittents du spectacle occupent l’intérieur du théâtre Graslin à Nantes. C’est un mouvement national qui a démarré au théâtre de l’Odéon à Paris et qui fait tache d’huile en Province.

Soutenus par la CGT, les intermittents réclament notamment la prolongation de l’année blanche pour sauver leurs régime et leurs emplois, et un calendrier de réouverture rapide des lieux culturels fermés avec la crise sanitaire.

L’occupation du théâtre Graslin est partie pour durer, avec des intermittents qui comptent rester sur place jour et nuit.

Anne Lépine a recueilli sur place le témoignage d’Isa, intermittente du spectacle.

A signaler que la ville de Nantes leur a apporté son soutien, l’adjoint à la culture Aymeric Seassau a ainsi déclaré que la ville était solidaires des intermittents, tant « qu’ils respectent les règles sanitaires et ne sont pas plus de 40 dans la salle ».

Partagez cet article

  • 0%