Chronique que choisir : augmentation générale des forfaits mobiles

Chronique Que Choisir Société

La concurrence n’inquiète plus sur le marché des télécommunications. La plupart des fournisseurs augmentent leurs tarifs de forfaits mobiles, sans scrupules. Les protestations des clients, surtout les plus fidèles, n’y changent rien. Les abonnés n’ont pas d’autre choix que d’accepter, ou changer de fournisseur.

Chronique que choisir_Télécommunications – Augmentation générale des forfaits mobiles_30032021

SFR a été le premier à déclarer l’augmentation de ses forfaits mobiles en 2021. Cette hausse a été générale, y compris sur des formules très anciennes mais peu rentables. Des clients ont protesté parce qu’ils croyaient à l’époque avoir souscrit une offre valable “à vie”. De nouvelles augmentations sont annoncées par ORANGE, et surtout BOUYGUES TELECOM, le plus gourmand, ou le plus audacieux.

Pour ce dernier fournisseur, des contrats à 5 € mensuel vont presque doubler (8 ou 9 €). BOUYGUES TELECOM avait déjà essayé d’imposer cette augmentation en cours de contrat en 2020. Il a dû y renoncer, car aucun changement de prix n’est possible avant la date d’échéance annuelle. ORANGE annonce des augmentations plus mesurées, et semble accepter d’y renoncer pour certains clients fidèles, ou multi abonnés.

On voit bien que les contrats concernés sont des formules à très bas prix, souvent anciennes, et peu rentables pour l’opérateur. Selon le Code de la consommation, le client doit être informé au moins un mois avant l’application du nouveau tarif. Il peut alors résilier sans aucun frais, dans les 4 mois qui suivent. Mais il n’y a pas d’autres options que l’acceptation ou la rupture, comme dans tout contrat à durée indéterminée.

Partagez cet article

  • 0%